Mur-murs, l’écho logique de la ville !

Commande pour une Régie immobilière – Travail en 2 parties distinctes, un titre et un triptyque, qui se répondent d’un mur à l’autre

D’un côté, l’inscription Mur-murs, l’écho logique de la ville évoquant l’idée des graffiti, à peine visible tel un murmure visuel. Un titre qui se joue avec légèreté du sens et des sons des mots pour donner à la ville une image différente. Une opposition entre la signification première de certains termes (murs, logique, ville) qui évoquent les limites, le béton, la rigidité, le bruit… et le sens créé par d’autres mots et par leurs associations (mur-murs, écho, écho logique) qui suscitent une idée de légèreté, de calme, de naturel, contrastant avec la définition habituelle d’un environnement urbain.

De l’autre côté, un triptyque posé à même le sol et appuyé contre le mur symbolisant la base la construction de la ville. En regardant le tableau de loin, des bâtiments apparaissent, futurs immeubles qui vont créer la ville et qui déjà se dessinent sur les planches de chantier entourant les constructions à venir. L’ordre des trois planches peut être modifié créant ainsi à chaque fois une ville différente. Plus la vision est rapprochée, plus l’ensemble est perçu. Chaque rectangle, qui représente les fenêtres des grands bâtiments, reflète un immeuble en en entier. L’opposition entre le quadrillage net et précis de l’ensemble du tableau et le travail très brut de la matière dans le détail évoque les divers stades de construction au sein même de la ville, entre les bâtiments déjà construits, achevés et ceux encore en chantier. Le matériau choisi comme support (panneaux de bois OSB® à l’impact écologique faible et maîtrisé) et les couleurs utilisées (tonalités chaudes dans les brun, orange et vert) suggèrent l’idée de nature et créent un contraste avec la pierre, le béton, le bitume… matériaux associés d’ordinaire à la ville.

 


Copyright images et textes : © 2015 Caroline Sechehaye

Publicités